Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
maison-paille-passive44.over-blog.com

différence entre maison passive et maison bioclimatique

27 Janvier 2014 , Rédigé par Damien Publié dans #maison passive, #maison bioclimatique

On entend souvent les termes maison passive, maison basse consommation, maison bioclimatique... Il n'est pas toujours évident d'expliquer ces termes simplement tant ils se recouvrent parfois.

  • La maison bioclimatique essaye de se fondre au maximum dans son environnement. Elle tire parti des apports solaires gratuits en privilégiant de grandes surfaces vitrées au sud. Les matériaux naturels d'origine locale sont la règle. Ça peut donc être la paille pour l'isolation enduite avec la terre provenant du terrain ou une maison en bois massif dans une zone forestière. Elle peut aussi être en pierre récupérée d'une ancienne bâtisse. Les matériaux utilisés ne doivent pas être nocifs pour les habitants. La maison doit être "perspirante". C'est à dire que l'humidité doit pouvoir traverser les parois afin de conserver un air intérieur sain. L'impact de tout le cycle de vie de la maison (du chantier à la démolition) se doit d'être minime sur l'environnement. La consommation d'énergie quotidienne est donc faible, sans être définie par une norme. Toutefois, aujourd'hui les maisons neuves doivent être construites selon la Réglementation Thermique 2012.
  • La maison basse consommation (BBC) est devenue la règle pour toute construction neuve aujourd'hui avec la RT2012. Les critères ne sont pas calculés de la même que dans la certification passive. Les critères sont : consommation d'énergie <50kWh/m²/an, obligation d'utiliser des énergies renouvelables, étanchéité à l'air de la construction. Cette norme est un standard Français.
  • La maison passive est définie selon un standard établi par l'institut de la maison passive (passiv'hauss en Allemagne). Seules 3 conditions doivent être remplies pour accéder à la certification: besoin en chauffage <15kWh/m²/an, consommation en énergie primaire <120kWh/m²/an et étanchéité à l'air maximale (test d'infiltrométrie n50 <0.6/h). Vous pouvez donc construire une maison passive en parpaing, en brique, en bois. L'isolation peut être de la laine de roche, de la laine de bois, de la ouate de cellulose. En effet, tous les matériaux sont permis, seuls les résultats thermiques comptent. Cette certification est la plus contraignante d'un point de vue consommation énergétique. Elle est reconnue dans toute l'Europe.

Le fait de satisfaire aux critères du passif n'implique pas de satisfaire à la RT2012. Comme dit plus haut, les critères ne sont pas calculés de la même façon.

Dans notre cas, notre maison sera un peu des trois. Elle est tout d'abord RT2012 car c'est la norme française obligatoire. Ensuite, sur le papier, elle est proche du passif. En effet, nous sommes actuellement à 16kWh/m²/an en besoin de chauffage. Ça peut changer si l'étanchéité de la maison est parfaite en réalisation. Notre maison est aussi en partie bioclimatique. En effet, peu de matériaux énergivores sont utilisés pour sa construction. Le béton est limité. Le bois est d'essence durable (pin douglas). La paille est locale (a priori moins de 150km). Les parois sont composées de matériaux perspirants (plâtre, paille, bois). Nous avons fait le maximum pour satisfaire tous ces critères.

Partager cet article

Commenter cet article