Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
maison-paille-passive44.over-blog.com

Chauffe-eau solaire ou thermodynamique

5 Mars 2014 , Rédigé par Damien Publié dans #maison passive

Cette question se pose aujourd’hui pour toute construction neuve car la Réglementation Thermique 2012 impose d’utiliser une source d’énergie renouvelable pour le chauffage ou l’eau chaude sanitaire. Cette source d’énergie peut donc venir de la terre, de l’air ou du soleil.

  • Chauffe eau thermodynamique (CET)

Principe :

Dans le cas d’un chauffe-eau thermodynamique, l’énergie est fournie par une Pompe à Chaleur (PAC) (voir schéma). En simplifié, le principe est le suivant : un fluide frigorigène circule dans un circuit fermé. Il passe de l’état liquide à l’état gazeux. Ce changement d’état permet de capter l’énergie de l’air, de l'eau ou de la terre pour réchauffer l’eau sanitaire. La plupart des CET ont un échangeur de chaleur à air extérieur avec ventilateur (aérothermie). La chaleur peut aussi venir de l’air extrait par la ventilation, plus chaud que l’air extérieur.

Il est plus rare d’avoir un échangeur qui capte l’énergie stockée dans la terre (géothermie) ou dans l'eau. Cette solution est utilisée lorsqu’on utilise la PAC pour le chauffage ET l’eau chaude sanitaire (ECS) car l’investissement est plus lourd que l’aérothermie.

Pour palier à toute insuffisance du système et pour atteindre une température minimum de l’eau (pour éviter les légionelles), un appoint par résistance électrique ou à l’aide d’une chaudière est indispensable.

Avantage :

Le prix est un peu moins élevé que pour un chauffe-eau solaire (pour l’aérothermie).

Inconvénients :

L’efficacité du système diminue lorsque la température extérieure diminue (inefficace quand on passe sous 0°C).

Compresseur un peu bruyant.

Ne fonctionne pas avec une ventilation double-flux si on récupère la chaleur de l’air extrait par la ventilation.

  • Chauffe eau solaire (CES) :

Principe :

Dans le cas d’un chauffe-eau solaire, l’énergie est fournie par le rayonnement du soleil. Le principe est le suivant : un fluide, du propylène glycol, circule en circuit fermé dans un capteur posé sur le toit. Il capte l’énergie du soleil et la restitue dans le ballon d’eau chaude à l’aide d’un serpentin.

De même que pour le CET, un appoint électrique ou par une chaudière est nécessaire. Cependant, la température atteinte à l’aide du capteur est plus élevée.

Avantages :

Faible consommation d’électricité. Le fluide est mis en mouvement par un simple circulateur.

Fonctionne à toute température.

Inconvénients :

Investissement plus important car il faut payer le capteur solaire.

Moins efficace par temps couvert.

Notre choix s’est porté sur le chauffe-solaire car nous ne voulions pas d’une installation avec du fluide frigorigène et des pièces mécaniques nécessitant l’intervention d’un technicien frigoriste (compresseur, détendeur…). Le chauffe-eau solaire nous semblait plus simple à installer et plus fiable. De plus, nous ne voulions pas d’une « verrue » (échangeur + ventilateur extérieur) dans notre jardin ou sur notre façade. Nous préférons avoir un capteur sur le toit, plus discret à notre goût. Enfin, nous voulons une VMC double-flux ce qui nous empêche d’utiliser la technologie de CET sur air extrait. Pour notre projet, nous avons choisi le CES car c'est la solution la plus écologique, la plus fiable et la plus performante. Le CET peut cependant être une alternative pour un budget moins important.

Attention, dans les deux cas, ne prenez pas de matériel bas de gamme car la fiabilité et la durée de vie en serait fortement réduites.

Pour aller plus loin, je vous invite à visiter le site de l’ADEME.

Schéma de fonctionnement de la PAC, du CET et du CESSchéma de fonctionnement de la PAC, du CET et du CESSchéma de fonctionnement de la PAC, du CET et du CES

Schéma de fonctionnement de la PAC, du CET et du CES

Partager cet article

Commenter cet article

THERMODYNAMIQUE 25/05/2017 12:32

parfait ;)

dépannage chauffe-eau 30/01/2017 21:55

Je pense que les retours d'expérience seront bon mais ne se feront pas ressentir tout de suite.

Sandrine 06/03/2014 19:05

Intéressant.
Contrairement à vous, nous opterons pour le chauffe-eau thermodynamique. Une fois en place se sera l'occasion de discuter de nos retours d'expérience ^^

Sandrine 07/03/2014 10:10

C'est notre plombier chauffagiste qui va nous l'installer en même temps que la VMC.

Damien 07/03/2014 09:56

Tout à fait!
On pourra comparer l'installation notamment. Vous la faite faire par un professionnel ou vous le posez vous même?