Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
maison-paille-passive44.over-blog.com

Bilan de consommation juin 2015

6 Juillet 2015 , Rédigé par Damien Publié dans #maison passive, #maison en paille, #maison bioclimatique

Ce mois de juin fut caniculaire chez nous comme dans l'ensemble de la France.

Vous pouvez voir ci-dessous le graphique des consommations d'électricité de notre maison en paille pour ce mois de juin :

bilan de consommation d'énergie juin 2015 maison passive isolée en paille

bilan de consommation d'énergie juin 2015 maison passive isolée en paille

Nous avons eu jusqu'à 37°C à l'extérieur. Dans ces conditions, la VMC double-flux ne permet pas de ventiler suffisamment la nuit pour rafraichir la maison. Il est nécessaire d’ouvrir les fenêtres afin de créer un courant d'air "frais". Malgré ces conditions, lors de la journée la plus chaude, la température intérieure à affiché jusqu'à 29°C le soir.

A notre arrivée vers 18h, la température intérieure était de seulement 25°C (pour 37°C à l'extérieur). en quelques heures, la température a augmenté du fait de notre présence dans la maison (appareils électriques, cuisine...). Cependant, la température ayant peu baissé avant minuit, impossible de refroidir la maison efficacement en soirée. De plus, il y avait très peu de vent ce soir là. Pour finir, le chauffe-eau solaire, posé dans le local technique, était monté à 89°C ce qui n'arrange rien (parois chaudes malgré l'isolation du ballon).

Depuis cette période de canicule, nous maintenons les fenêtres ouvertes en position oscillante la nuit et nous arrêtons la VMC. C'est pourquoi vous pouvez observer une baisse de la consommation "autre" dans le graphique.

Régulièrement, la température intérieure monte vers 25°C. Elle monte plus rarement au-dessus.

Nous pâtissons aussi d'un manque de végétation autour de la maison qui permettrait de maintenir un peu de fraicheur. Seule la pelouse est présente et elle souffre !! Les plantations seront pour cet automne, ce qui rendra les prochains étés plus agréables.

Partager cet article

Commenter cet article

dd73 18/07/2015 21:28

Bonjour
Félicitation pour votre travail, pour votre blog et surtout d'avoir réussi à faire les 2 en même temps.
Si votre maison n'a pas d'inertie, elle doit être "facile" a refroidir.... Un puit canadien ou tunel a galet ou un système de "géothermie" dans la cuve de récupération d'eau de plus peut s'avérer efficace
Bon courage pour la suite des travaux et vivement les prochain articles

Aymeric Prigent 08/07/2015 11:00

Bonjour,

Tout d'abord bravo pour votre blog que je viens de découvrir qui est très bien documenter et apporte des informations rares comme le suivi des consommations. Si vous êtes d'accord nous aimerions le référencer dans la liste des blogs sur le site d'APPROCHE-Paille.

Ensuite, concernant vos hausses de températures, en effet la végétation peu jouer légèrement sur l'évapo-transpiration mais surtout sur l'ombrage.
Cependant, pour moi ce n'est pas là que le bât blesse, c'est dans le manque d'inertie de la maison. Sur une dalle bois avec GREB sans coulage et cloisons intérieures en plaques sur rail c'est dur d'avoir moins d'inertie. Or c'est bien ce manque d'inertie qui fait que votre température monte aussi vite dès que vous occupez les lieux et même avec le moindre apport de rayonnement solaire.
Pour le coup vu que la maison est terminée je ne vois pas trop comment palier le problème sinon avec des petit ajustement comme la végétation et les protections solaires extérieures.

Sinon, j'ai d'autres questions sur vos choix et réalisation mais je les poserai dans les articles concernés.

Cordialement,

Aymeric Prigent
APPROCHE-Paille

Aymeric Prigent 08/07/2015 14:23

Très bien, je vous référence sur notre page de blogs.

En effet, ce n'est pas dramatique, et s'il y a 5 jours par an de canicule à 29°C dans la maison ce n'est pas non plus la mer à boire. Cela reste un inconfort assez limité.

Damien 08/07/2015 14:04

Bonjour,

Il n'y a aucun problème pour partager le lien de notre blog sur votre site, c'est même avec plaisir.
C'est sûr que l'inertie n'est pas importante. A priori, les calculs donnaient tout de même environ 14-15h pour les parois, ce qui semble correct si on souhaite refroidir la maison le soir/la nuit. Les cloisons intérieures sont en Fermacell. C'est mieux que des plaques de plâtre basiques mais je vous l'accorde, ce n'est pas optimum. Le carrelage n'était pas envisageable pour nous, question pratique et esthétique.
Je crois que le rayonnement du chauffe-eau est important. La température dans le local technique où il est placé est bien plus élevée que dans les autres pièces. De plus, il est tout près de la VMC DF, ce qui augmente la température de soufflage de 1 à 2°C selon les jours. Cette hypothèse du rayonnement du chauffe-eau n'est pas encore vérifiée, je vais essayer de l'isoler pour vérifier.
Les apports solaires par les ouvertures sont plutôt bien évités, nous laissons les volets fermés à l'étage et l'avancée de l'étage masque le soleil sur la façade sud du RdC.
Donc, je crois que vous avez raison sur l'inertie, elle aurait pu être plus importante. Cependant, je pense que ce n'est pas dramatique et qu'il y a encore des leviers sur lesquels nous pouvons agir pour diminuer les apports de chaleur internes.
Il faut encore que nous apprivoisions la maison.